Ostéopathie Pédiatrique

La consultation d’ostéopathie ne peut pas remplacer le suivi classique par un pédiatre qui est indispensable.

 

L’interrogatoire prend un temps important de la consultation: pensez à apporter votre dernière échographie de grossesse, le compte-rendu de l’accouchement, le carnet de santé de l’enfant, et les examens complémentaires (échographie, radio, scanner, IRM si vous en disposez).

 

En effet, au cours de sa naissance le bébé exécute une spirale dans le bassin maternel. Le plus fréquemment, c’est au cours de ces rotations, ou de l’expulsion, lors de son passage sous la symphyse pubienne, qu’il a pu subir des contraintes, à l’origine d’une différence de qualité de rotation des cervicales.  

Nous devons prendre le temps d’observer votre bébé (enfant), puis  par un examen clinique minutieux, on va examiner son crâne, l’ensemble du corps en appréciant sa posture. On testera la tonicité et la mobilité de ses membres. 
On sera très attentif au développement psychomoteur et on vous aidera à l’accompagner en fonction de l’âge d’enfant.

Le traitement ostéopathique du nouveau-né se fait aussi de la tête aux pieds. Les techniques se font sans force, sont douces et indolores. La plus grande partie de la séance, est, en général, consacré au travail crânien.

Il arrive que le bébé pleure au cours de la consultation ; les techniques peuvent en effet, dans un premier temps, être désagréables avant le relâchement tissulaire, car lui rappelant les contraintes vécues intra-utérin ou au cours de l’accouchement. 

Et après la séance, en général, le bébé dort……….

Si votre bébé est, au contraire, plus agité après la consultation, ne vous inquiétez pas, il peut être plus irritable les jours qui suivent le rendez-vous (en général 2 jours), il s’agit simplement de la réaction à la séance. Si besoin, n’hésitez pas à me contacter.

Le suivi ostéopathique peut être associé à des séances de kinésithérapie, ou de psychomotricité.